L’Éducation sentimentale de Flaubert

« il tournait dans son désir comme un prisonnier dans son cachot » Dans L'éducation sentimentale, comme dans Madame Bovary, Flaubert se place, en narrant la passion amoureuse de Frédéric pour Mme Arnoux, entre attrait pour un lyrisme instinctif, et refus, voire dégoût, du romantisme, lequel fait les fruits d'une ironie grinçante. Malgré cette répulsion, la prose de …

Publicités

Mes dernières lectures : littérature anglophone

Dernièrement, j'ai lu trois livres bien connus de la littérature anglophone : To kill a mockingbird de Harper Lee, Dracula de Bram Stoker et The Catcher in the Rye de J.D.Salinger. Si j'ai bien aimé les deux premiers, j'ai été déçue par le troisième, qui en réalité m'a paru être un roman assez adolescent, faussement misanthrope et …

Absurdité, magie et religion : Le Maître et Marguerite de Boulgakov et Le Loup des Steppes de Hermann Hesse

Récemment, j'ai lu deux romans écrits au XXème siècle : le premier, publié en 1967, s'intitule Le Maître et Marguerite (Мастер и Маргарита), et nous vient de l'auteur russe Mikhaïl Boulgakov, et le second est Le Loup des steppes (Der Steppenwolf), publié en 1927, et signé par l'auteur suisse de langue allemande Hermann Hesse. J'ai adoré ces deux lectures, et …

The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

La forme du roman épistolaire étant une littérature que je trouve à la fois intrigante et stylistiquement riche, et les livres prenant pour sujet la lecture étant un de mes péchés mignons, je n'ai pu être que convaincue par cet ouvrage, qui trouve l'équilibre parfait entre documentation historique, références extratextuelles, et romance (un autre péché …

Wuthering Heights d’Emily Brontë

Je suis assez mitigée en ce qui concerne cette lecture, ayant eu, peut-être, un peu trop d'attentes la concernant, et Wuthering Heights (ou Les Hauts de Hurlevent) étant un imposant monument de la littérature anglaise. La sensibilité de l'autrice n'est pas négligeable, sa plume étant aussi aiguisée que tendre. Certain·e·s critiquent le trop grand sentimentalisme de cette …