La Curée d’Emile Zola

A cette heure, Paris offrait, pour un homme comme Aristide Saccard, le plus intéressant des spectacles. L'Empire venait d'être proclamé... Le silence s'était fait à la tribune et dans les journaux. La société, sauvée encore une fois, se félicitait, se reposait, faisait la grasse matinée, maintenant qu'un gouvernement fort la protégeait et lui ôtait jusqu'au …

Publicités

Un certain M. Piekielny de François-Henri Deserable

« 'Quand tu rencontreras de grands personnages, des hommes importants, promets-moi de leur dire : au n° 16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny...' Quand il fit la promesse à ce M. Piekielny, son voisin, qui ressemblait à 'une souris triste', Roman Kacew était enfant. Devenu adulte, résistant, diplomate, écrivain sous le …

Souvenirs de la marée basse de Chantal Thomas

Nager. Nager pour fuir les contraintes, pour échapper aux vies imposées, aux destins réduits. Nager pour inventer sa sensualité, préserver sa fantaisie. C'est ce qu'a sans doute ressenti Jackie toute sa vie, commencée en 1919 et menée selon une liberté secrète, obstinée, qui la faisait, dans un âge bien avancé, parcourir des kilomètres pour aller …

Les derniers jours de l’humanité de Karl Kraus

"Quand les jours n’entendraient plus, il y aurait au-delà une oreille pour l’entendre ! Je n’ai fait que comprimer cette mortelle quantité qui, incommensurable, se réclamerait de l’inconstance des jours et des journaux. Tout leur sang fut seulement encre — à présent tout sera écrit avec du sang ! Voilà la guerre mondiale. Voilà mon …

Douze écrivain.es russes

Ce recueil propose des textes inédits des douze auteurs russes invités des Belles Étrangères. Ils viennent d’un pays récemment libéré d’un régime qui n’avait jamais caché sa volonté d’asservir l’esprit, les créateurs et les écrivains en tout premier lieu. Des prosateurs et des poètes reconnus y côtoient de « nouveaux » écrivains, deux jeunes débutants et un auteur …

Far from the madding crowd de Thomas Hardy #Victober

The mainspring of the book is Bathsheba Everdene and her three suitors. In portraying her caprice and willfulness gradually crushed by bitter self-knowledge and rejection, Hardy makes his own point about sexual love. Romance, he says, should grow up "in the interstices of a mass of hard prosaic reality." Je me suis plongée dans ce livre avec …

Théâtre de l’Absurde : Oh les beaux jours et En attendant Godot de Samuel Beckett

Cette année j'ai un cours centré sur le Nouveau théâtre et le Théâtre de l'Absurde, ça fait donc un petit mois que je dévore des pièces à la suite, et je n'ai pas vraiment eu le temps (ni la foi) de les chroniquer à chaque fois. Je viens donc aujourd'hui pour un petit bilan des …