Novembre : bilan culture et achats livresques

❖ Lectures 

J’ai commencé L’Œuvre au Noir de Marguerite Yourcenar, le premier chapitre est intéressant mais j’ai eu du mal à suivre le second ;  je me suis alors tournée vers la lecture de The Girl on the Train de Paula Hawkins (chronique). J’ai ensuite lu Aurélien de Louis Aragon (chronique), et la BD de Campi et Zabus Magritte – Ceci n’est pas une biographie dont l’histoire permet d’amener la biographie différemment de la façon traditionnelle en propulsant un jeune homme dans le monde surréaliste de Magritte, et dont les dessins sont juste splendides

nov-livres

❖ Cinémathèque (films, séries, animes)

En ce qui concerne les films, je suis allée voir I, Daniel Blake de Ken Loach au cinéma qui était beau et bouleversant et j’ai pleuré et même si je m’attendais un peu à la fin, c’est un film juste, sans artifices, sans bande-son, avec des acteurs qui nous ressemblent et qui ne sont pas l’archétype de l’acteur « beau », jeune et célèbre et ça fait du bien. Ce que Ken Loach dénonce, ce sont les dédales administratifs qui entraînent les plus pauvres dans des cercles vicieux, en Angleterre particulièrement, mais on peut l’attribuer à la plupart de nos sociétés modernes. (Allez le voir !!!!!!!!!!). J’ai aussi regardé (clin d’œil Rémi 😉 Scott Pilgrim VS the world qui était drôle et mignon et bien tourné. Ensuite, je suis allée voir Fantastic Beasts au cinéma (en 3D, laquelle était stylée et bien mise à profit), qui est un film qui pour moi était juste beau, les images étaient travaillées, l’univers merveilleux était bien retranscrit, mais je n’ai jamais vraiment accroché à l’univers d’Harry Potter et je dois dire que cette nouvelle saga ne semble pas déroger à la règle. En plus, comme l’a justement fait remarquer Buffy Mars, une blogueuse que j’aime beaucoup, c’est une énième histoire concentrée sur un homme blanc, comme s’il n’y en avait pas déjà assez. Bravo quand même à la direction artistique qui a su mettre en place une atmosphère sombre qui allait très bien avec le récit, et aux personnages de Jacob et Queenie que j’ai aaadorés !!! (Je vous mets les liens des bandes annonces sur les titres). Enfin, j’ai re-regardé The Golden Compass qui était encore mieux que dans mes souvenirs et j’adore vraaaaaiment ce film et j’ai trop hâte de relire toute la trilogie pour le Challenge Cold Winter

nov-films

Concernant les séries, j’ai continué et terminé les quatre premières saisons de New Girl et simplement continué l’anime Fullmetal Alchemist Brotherhood qui est vraiment trop triste mais vraiment trop bien. J’ai aussi regardé Don’t trust the B—- in Apartment 23 qui est assez drôle mais pas incroyable, avec des épisodes courts et sans prises de tête (toujours dans la lignée de Friends, New Girl, etc mais en moins touchant, et en moins bien à mon goût) et repris How I met your mother (oui je regarde beaucoup de séries débiles en ce moment mais l’addition prepa + conduite me donne des maux de têtes pas possibles).

nov-series

J’ai aussi assisté ce mois-ci à une pièce de théâtre, adaptation de la célèbre pièce A Christmas Carol de Charles Dickens, histoire que je n’ai pas lue mais dont j’avais vu l’adaptation cinématographique éponyme de Disney il y a quelques années (bande annonce). Cette pièce était vraaaiment une bonne adaptation, les trois acteurs anglais la performant étaient totalement investis et ça m’a donné envie de découvrir le livre ! Cependant, je pense que le fait d’avoir vu le film m’a permis de comprendre certains éléments que d’autres peut-être ont eu davantage de mal à saisir, à cause notamment de l’accent marqué des acteurs qui s’immisçait entre nous et une bonne compréhension de l’intrigue. L’acteur jouant Scrooge avait son rôle dans la peau et le personnage était à la fois comique et touchant, tout comme on avait pu le voir dans le film et comme, je pense, Dickens l’a dépeint dans son œuvre. 

Enfin, j’ai assisté à une conférence sur l’ouvrage d’Agrippa d’Aubigné intitulé Les Tragiques concernant les thèmes de la politique et de la religion, comment l’auteur les aborde et comment ils s’entremêlent dans son œuvre. C’était vraiment intéressant et ça m’a permis de mieux comprendre ce livre qui est extrêmement opaque et compliqué (et je n’ai lu que le livre I). 

❖ Bookhaul 

Ce mois-ci, j’ai acheté en librairie The Girl on the Train de Paula Hawkins, parce qu’il était en anglais, que j’en avais entendu parler et qu’il avait l’air intéressant, ainsi que Réparer les vivants de Maylis de Kerangal aux éditions Folio parce que : j’aime le titre, j’aime la couverture, et ça aurait pu suffire mais en plus de ça la quatrième de couverture rend le tout encore plus intéressant. J’ai aussi commandé sur Amazon His Dark Materials (l’intégrale) de Philip Pullman parce que je le voulais en vo, qu’il n’est pas récent et que je voulais l’édition particulière qui me plaisait énormément (la couverture !!! est trop belle !!!), celle d’Everyman. 

En librairie toujours, j’ai aussi acheté Of Mice and Men de John Steinbeck aux éditions Penguin, La Cafetière (et autres contes fantastiques) de Théophile Gautier aux éditions Folio et Moby Dick d’Herman Melville aux éditions École des Loisirs (en version abrégée mais je m’en suis rendue compte après l’avoir acheté et de toutes façons j’aimais trop la couverture pour le laisser sur son étagère). 

nov-bookhaul

Emi

Publicités

2 Replies to “Novembre : bilan culture et achats livresques”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s